Boké: Retour massif des femmes sur les emprises publiques

Quelques jours après le passage à l’hémicycle du Premier ministre Chef du gouvernement, Dr Ibrahima Kassory Fofana, les vendeuses  et étalagistes de la préfecture de Boké  sont massivement revenues sur les différentes emprises publiques récemment dégagées par la préfecture et la Commune.A ce jour, les agents des services de sécurité qui agissent avec méfiance, ont du mal à maîtriser les femmes qui s’opposent catégoriquement à tout ordre venant d’ailleurs.Ainsi, « L’agitation, l’indiscipline, l’arrogance et l’incivisme » sont entre autres attitudes qui caractérisent le retour anarchique des occupants illégaux des emprises publiques dans la Commune urbaine de Boké.Dans le même registre, notons l’envahissement de l’alentour de l’agence régionale de la BICIGUI. Or, la BICIGUI est un endroit stratégique.De l’autre côté, il faut noter le retour des vendeurs de frippérie à la devanture de la préfecture. Or, tous ceux-ci avaient accepté de rejoindre les marché hangar, Yomboya et 400 bâtiments qui se vident peu à peu.Mamadouba Camara, Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.