Boké: La SMB paie plus de 10 milliards GNF à 146 personnes impactées de la 2ème route d’accès au plateau 6 d’AMR

Dans le cadre du paiement des compensations, la Société Minière de Boké (SMB) a procédé mardi, 26 septembre 2017, au payement d’un montant total de 10 milliards 068 millions 009 mille 040 francs guinéens à cents quarante-six (146) personnes des dix (10) villages impactés par la construction de la 2ème route d’accès au plateau 6 de la société française Alliance Minière responsable (AMR) sur une piste de 10 km de longueur.

La base vie de la société Top Minning, sous-préfecture de Malapouya dans la préfecture de Boké.

La remise de Chèque aux bénéficiaires s’est déroulée en présence du chargé de l’organisation des collectivités (COC), Sékou Mouctar Fofana, de l’huissier de justice, Me Oumar Camara, les représentants de l’Observatoire National de la République de Guinée (ONRG) et la Direction de la SMB. Ce, à partir des fiches de paiement et d’émargement établies à cet effet.

Depuis la signature de leur partenariat, la société française Alliance Minière Responsable et la SMB, développent une approche communautaire à la satisfaction des communautés de leurs sites d’opérations.

De l’avais du chargé de l’organisation des collectivités, Sékou Mouctar Fofana, ‘’l’initiative est salutaire. Si les fonds sont judicieusement utilisés, c’est à l’avantage des bénéficiaires.’’

Il a, par ailleurs, demandé aux promoteurs miniers de continuer à étendre leurs éventails d’aide dans l’acceptation, la cohabitation pacifique et le partenariat gagnant-gagnant.

Recevant leurs dus, les bénéficiaires s’engagent à préserver les sociétés minières et leurs installations.

De son côté, le responsable communautaire, Top Mining, une autre société de sous traitance de la SMB Kaba Camara a invité les communautés à préserver la paix, à promouvoir le dialogue, la quiétude sociale pour permettre aux sociétés de faire face à nos obligations vis-à-vis des communautés dans le cadre de l’exploitation minière.

Pour permettre aux communautés de mieux gérer leurs fonds, le responsable des relations communautaires d’AMR, Moussa Thiam, a invité les bénéficiaires à l’utilisation rationnelle de leurs dus et entreprendre des activités génératrices de revenus.

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.