Boké-Transport: Les barques du FODEL mettent fin aux surcharges et ses risques dans les barques motorisées de Katounou-Kanfrandé

«Surcharges, bagages, moteurs rouillés et épuisés, grosses vagues d’eau, fracas, peur, cris spontanés» ce sont entre autres risques que couraient les usagers de la mer reliant le secteur Katounou (Kolaboui) à la sous-préfecture de Kanfrandé dans la préfecture de Boké.

Aujourd’hui, les habitants de ces deux localités et les îles voisines ne tarissent guère d’éloges à l’endroit du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé qui, selon eux, « N’a cessé de montrer sa bonne foi et sa volonté en mettant à la disposition  des autorités des collectivités locales, le fonds FODEL, source d’espoirs, de préservation des vies humaines ‘’en danger’’ depuis des années.»

Ainsi, au-delà de la réduction de la pauvreté et le chômage chronique des jeunes, ces barques rendent d’énormes services aux pêcheurs locaux en particulier et aux populations des villages bénéficiaires en général.

D’ailleurs, grâce à ces 12 barques motorisées, les pêcheurs artisanaux de la CR de Kanfrandé  ont désormais, la possibilité et la liberté d’aller pêcher en haute Mer pour mieux accroître leurs revenus pour améliorer les conditions de vie de leurs cohabitants.

Mamadouba Camara, www.kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.