Boulangeries-conteneurs : la dernière-née des promesses !

Il aura fallu près de 10 ans pour que le président Alpha Condé se rappelle le Bouré et le Hamana, après les avoir laissés en jachère, pour ne pas dire bannis de son programme politique et économique. Très inspiré quand il est question de promesses farfelues, Alpha Condé endort encore Siguiri, Kouroussa et Kankan. Et de la plus belle des manières.

La promesse fait saliver, car il s’agit du pain inédits issus – tenez-vous bien – des boulangeries-conteneurs. Sans sourciller, Alpha Condé fait part de sa dernière trouvaille, la dernière-née des promesses. Pour le président guinéen,  « Nous allons lancer un programme en janvier. Nous allons mettre à la disposition des jeunes, des boulangeries conteneurs. Et chaque boulangerie conteneur, peut faire quatre mille (4000) pains par jour. (…) Nous avons commandé aussi des décortiqueuses. Les jeunes doivent s’organiser en groupements d’intérêts économiques. » Ni les modalités d’obtention de ces outils, ni leur sources d’énergie, encore moins les principaux bénéficiaires n’auront été évoqués. Seule demande faite par le président : les jeunes n’ont qu’à se constituer en groupements d’intérêts économiques ( ?).

C’est maintenant qu’il se rappelle qu’il y a des jeunes dans ces berceaux du RPG. C’est maintenant qu’il veut se faire passer comme le leader du RPG le plus prompt. Pourtant, Mandiana, Kankan, Kouroussa et Siguiri se sont plaints du grand oubli d’Alpha Condé.

Aujourd’hui, avec les manœuvres des petits malins qui font croire que le président est encore le bienvenu dans cette partie de la Haute-Guinée, on fait comme si, le 3è mandat est la chose la mieux partagée. Or, la tentative n’a manifestement pas fonctionné. A cause notamment des gros risques d’emballement qui pourrait intervenir à l’annonce de ce chaos.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

………………………………………………………………………………………….

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.