Business: Le groupement des jeunes entrepreneurs Sociaux de Boké (GJESB) marque le pas

Le groupe des jeunes entrepreneurs Sociaux de Boké (GJESB) a fait son entrée mercredi, 1er novembre 2017, dans le lavage d’engins roulants au niveau du Pont de fer à quelques 03 km du centre-ville.

Les groupe est composé des jeunes filles et garçons diplômés sans emploi qui se sont dotés des matériels nécessaires pour créer cette petite entreprise.

Au micro de notre correspondant basé dans la localité, le coordinateur du staff, Mamadou Diouldé Diallo a expliqué :

«C’est pour ne pas être dépendants qu’on a jugé nécessaire de se mettre ensemble, réunir des fonds, pour acheter ces instruments qui, depuis le 1er du mois-ci, nous permettent de satisfaire nos clients ayant pris goût à notre prestation. Nous sommes persuadés qu’avec l’engagement de chacun de nous, notre entreprise va prospérer, grâce à Dieu.»

Comme le témoigne l’image, il y a dans ce groupe, des jeunes filles qui, après leurs cursus universitaires, ont osé prendre leurs destins en main pour éviter de sombrer dans la prostitution.

Déjà, le GJESB composé de vingt (20) membres dont quinze (15) filles, s’est également ouvert un compte bancaire pour dit-on, lui permettre de cumuler des fonds et sécuriser ses recettes au profit de ses membres.

Ici, le travail est judicieusement réparti entre deux (02) groupes qui se relèvent en temps opportun.

Mamadouba Camara, correspondant www.kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.