Business/Dabola : « Chaque femme doit lutter contre le chômage chronique de la jeunesse… » Dixit une femme d’affaires

Angéline Soropogui, femme d’affaires, affiche ses ambitions par
rapport à la lutte contre le chômage chronique et la délinquance  de
la couche juvénile, l’avenir de la Nation guinéenne.
Madame Angéline Soropogui, âgée d’une trentaine d’années et mère de
quatre (4) enfants, gère avec succès, une boîte de nuit fascinant
ainsi, des noctambules et voyageurs dont les véhicules tomberaient
notamment en panne au niveau de la préfecture de Dabola.
Par le biais de cette boîte qu’elle a hérité de son défunt époux,
Angéline contribue symboliquement à l’emploi jeune, l’une des
préoccupations de la 3ème République.
Au micro de notre reporter, madame Angéline Soropogui nous a confié :
« Le président de la République Pr. Alpha Condé  a déjà dédié son
mandat aux femmes et aux jeunes.  Au retour, nous ne devons pas rester
bras croisés. Car, chaque femme, où qu’elle soit, doit lutter
incessamment, contre l’inactivité chronique de la jeunesse guinéenne.
Sans la femme, il n’y a ni développement ni vie… »
Forte de sa vaillance, Madame Angéline Soropogui  entend également
ouvrir d’autres opportunités au profit de de la jeunesse de Dabola,
‘’boulevard céleste et cosmopolite’’.
Mamadouba Camara, correspondant www.kababachir.com à Dabola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.