Cadre de dialogue inclusif : des coalitions et OSC décident de surseoir à leur participation

Plusieurs coalitions politiques et organisations de la société civile décident de suspendre sa participation au sein des travaux du cadre de dialogue inclusif inter-guinéen.

Les motifs de revendications sont entre-autres :

1- cadre légal et réglementaire du vote, 2 représentants par entités (équilibre de représentativité, AWLIN 2 et non 12, CNRD 2 et non 13)
2- revenir sur l’agenda initial adopté en plénière du jeudi 24 novembre 2022
3- Débat Contradictoire sur tous les thèmes en plénière avant le vote ;
4- pour les travaux de fond : deux thématiques par jour ;
5- Thématiques spéciales sur l’O.G.E
6- la Présence aux plénières du Médiateur de la CEDEAO ou son représentant, du Premier Ministre ou son Représentant, les observateurs nationaux et internationaux.

Les Entités signataires sont :
1- ADC-BOC
2- COPED
3- CNOSC
4- CPA
5- CONASOC
6- MAOG
7-JEUNESSE CEDEAO
8- CPR
9- AAD
10- AD
11- PCUD
12- APAV
13- CTR

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.