Cameroun : Mort dans les combats du «Général» Ivo, maitre à penser des attaques séparatistes

Vendredi 21 décembre 2018- Ivo présenté comme un « général » et maitre à penser des attaques séparatistes a été tué à Teke, dans la région du Sud-Ouest.

Selon des sources sécuritaires, le combattantséparatiste Rechercher séparatiste a été tué lors d’un raid effectué dans la nuit par un détachement des militaires du Bataillon des troupes aéroportées deKoutaba Rechercher Koutaba (Btap) et du bataillon d’intervention rapide (BIR, une unité d’élite de l’armée camerounaise).

Les leaders séparatistes ont confirmé la mort du « général » Ivo, un des combattants les plus célèbres de la causeséparatiste Rechercher séparatiste dans la région du Sud-ouest.

« L’un de nos plus courageux combattants a été tué dans la bataille de Teke. C’était un homme d’exception, un vrai soldat de l’ambazonie », écrivent les leaders séparatistes.

Le « général» Ivo est présenté comme l’initiateur des attaques contre les écoles et les populations. Plusieurs enlèvements d’élèves et enseignants avec demandes de rançons lui sont attribués.

Les régions du Nord-ouest et duSud-ouest Rechercher Sud-ouest sont secouées depuis fin octobre 2016 par des revendications sociopolitiques qui ont débouché sur des affrontements entre forces de défense et de sécurité.

Plus de 400 civils ont été tués dans des homicides diversement attribués aux soldats et aux séparatistes.

Au moins 160 soldats camerounais ont été tués.

Le nombre des séparatistes tués ou neutralisés par les forces de défense reste inconnu.

A.O, Yaoundé

© Koaci.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.