Campagne présidentielle : climat peu rassurant !

On ne sait vraiment pas ce qui nous attend : la campagne est ouverte mais les opposants, pour l’essentiel sont à Conakry, sans trop de bruit. Pendant ce temps, la HAC de Martine Condé brandit le glaive contre les journalistes qui vont diffuser les résultats provisoires du scrutin au niveau des bureaux de vote. Un climat peu rassurant qui en dit long sur des possibles crises.

 Au niveau de l’opposition, Dalein Diallo menace de « réclamer que les médias puissent publier les résultats provisoires par bureau de vote dès leur affichage conformément à la loi. Ce sont des résultats provisoires issus d’un bureau de vote. Partout où il y a eu transparence complète des élections comme au Sénégal, la presse a été autorisée et encouragée à diffuser les résultats provisoires du vote. »

A ce titre, poursuit-il dans une interview accordée à Guinée news, « Nous contesterons la décision de la HAC. Pour la transparence du scrutin, nous avons besoin de ces résultats affichés et publiés par les radios. Chaque parti politique- candidat doit avoir également la copie des PV. C’est la loi, qui le dit. Mais on a l’impression que dans le cadre du hold-up électoral, ils veulent mettre à l’écart les représentants des candidats dans toutes les phases critiques du dépouillement, du transfert et de la centralisation des résultats du vote. Et nous ne l’accepterons pas. »

Cela veut tout dire…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.