CAN 2015/Ouganda-Guinée : La délégation guinéenne réduite à 25 personnes

Après sa victoire dans la douleur devant les éperviers du Togo, le Syli national de Guinée s’apprête à se rendre à Kampala, la capitale ougandaise pour son deuxième match dans ce groupe E , prévu le 10 septembre prochain. Mais ce match s’annonce plus difficile que le précédent, étant donné que notre onze national est face à une contrainte difficile à surmonter. Le pays d’accueil, l’Ouganda qui avait tenu en échec le weekend dernier les Blacks Stars de Ghana à Accra sur le score de zéro but partout, a imposé une mesure restrictive à la Guinée.

Malgré les multiples appels, le Premier ministre ougandais, Amama Mbabazi, reste inflexible et intransigeant sur une délégation limitée à 25 personnes seulement. Il va jusqu’à menacer de refouler et d’expulser n’importe quel autre guinéen qui s’ajouterait à ce nombre ou qui débarquerait à l’aéroport d’Entebbe et ce, quelque soit sa provenance.

Une mesure qui risque d’affecter le rendement du Syli national, qui en plus du fait que le match se joue à l’extérieur de la Guinée, se voit privé des supporters et même des journalistes pour la retransmission du match.
Une décision de trop, car, le gouvernement ougandais va jusqu’à exiger que le déplacement de ces 25 personnes se limite strictement entre l’hôtel et le stade.

L’Ouganda qui dit craindre que le virus Ebola qui sévit en Guinée, depuis plusieurs 9 mois, ne soit transporté sur son territoire, exige même que la délégation guinéenne quitte le pays dès après le match.
Comme on le voit, la Guinée est face à une situation extrêmement difficile de son histoire, car, les guinéens sont en train d’être rejetés à cause de la fièvre Ebola.

C’est dans ce contexte difficile que le Syli national de Guinée, qui occupe provisoirement la tête du classement dans ce groupe E à l’issue de la journée, va affronter l’équipe nationale de l’Ouganda mercredi prochain.

Abdoul Wahab Barry, Kabanews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.