CAN à Malabo : que feront des ministres à cette grand-messe sportive ?

Plus d’une quinzaine de ministres de la République et de hauts commis de l’Etat iront en villégiature à Malabo, alors que le pays fait face à la riposte contre Ebola. Mieux que cela, les classes restent toujours fermées et l’annonce – dès le début de la semaine – faite par le ministre Ibrahima Kourouma ne produit pas encore d’effets.

Qu’est-ce ces ministres font-ils faire à Malabo ? Surtout celui du chef du département du Pré-universitaire. Celui-ci devrait rester au pays au lieu de disparaître pour trois semaines, laissant les priorités en lambeaux. Certainement le chef de l’Etat et la Primature ne sont pas au courant de voyage de ministres, alors que la presse sportive n’a pu envoyer un seul journaliste : les 65 places exigées par Malabo sont closes. Pendant ce temps, selon des sources, la Côte d’Ivoire en a envoyé près d’une dizaine de journalistes, le Sénégal autant.

Simultanément, des clubs se préparent à travers l’Afrique pour une autre compétition, il reste que l’encadrement au niveau de la fédération guinéenne de football s’en va laissant en abandon les matches préparatifs se poursuivre seuls. Décidément, personne ne veut se faire compter la Can Malabo.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

  1. […] CAN à Malabo : que feront des ministres à cette grand-messe sportive ? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.