Carlos Ghosn dénonce un « acharnement » et réaffirme son innocence

Dans une interview à TF1/LCI, réalisée quelques heures avant sa nouvelle arrestation, l’ancien dirigeant de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi demande l’aide du gouvernement français.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.