CBG : Probable congé technique pour les employés ?


Depuis quelques jours, la Compagnie de Bauxite de Guinée (CBG) connait une défaillance technique liée à l’exploitation de minerai de bauxite dans la région de Boké, située à quelques 300 km, au nord -ouest de Conakry.

Cette situation affectent sérieusement la production, et par ricochet, la rentabilité économique de l’exploitation du minerai.

Et pour cause, apprend-on des sources bien informées, une panne technique du Convoyeur, qui est tombé, depuis une semaine maintenant, affecte sérieusement la santé économique de l’une des plus grandes compagnies minières en Guinée.

Avec des installations vétustes, la CBG, peine à assurer correctement les activités d’exploitation de la bauxite, destinée à l’exportation. Une situation qui entraine une baisse de la production et des difficultés économiques et financières.

« En raison de cette panne du convoyeur dont les travaux réhabilitation pourraient encore prendre plusieurs jours, voire des semaines, ce sont les camions qui débarquent aujourd’hui la bauxite au compte goutte afin d’embarquer le minerai directement dans le bateau à travers des machines peleuses. », a indiqué un employé de la Société joint au téléphone par notre rédaction et qui a requit l’anonymat.

 Avec cette réduction considérablement des activités de production, la CBG supporte actuellement des coûts énormes, alors que la rentabilité reste faible. Un congé technique des certaines employés n’est pas à écarter, parce que, ajoute notre informateur, « la Société peine à couvrir ses charges alors que les recettes ont connu une chute considérablement, en raison de cette panne technique », précisant que la situation reste préoccupante.

Selon une autre source proche du ministère des mines, la chute de la production est évaluée aujourd’hui à l’équivalent de 40 bateaux, depuis la panne du convoyeur.

Mais comment cette situation est-elle arrivée ?

Dans le cadre de l’extension de ses activités, la CBG a entamé il y a quelques années des travaux de construction des certaines infrastructures pour accroitre la capacité de production de bauxite afin de répondre aux besoins de ses partenaires. Et pour y arriver, la Société aurait contracté des dettes avoisinant le milliard de dollars. Mais les travaux ont été mal faits et le Convoyeur, vieux de plus de 40 ans d’existence, devrait à son tour être réhabilité. Ce qui n’a pas été fait.

Toutefois, précise notre source, des pièces de rechanges avaient été déjà commandées par la Société, mais le Convoyeur n’a pas encore été réhabilité.

« En raison des travaux d’extension, un des bras du Convoyeur a lâché. Et le convoyeur a fini par céder », a poursuivi notre interlocuteur qui exprime des vives inquiétudes.

« Cette situation pourrait amener la Société à envoyer certains employés en congé technique. », a-t-il ajouté.

En attendant de trouver une solution urgente à cette situation, CBG tente de réduire ses charges afin de pouvoir faire face à ses engagements au risque de se retrouver dans une situation inconfortable. Déjà, apprend-on, la Société a déjà réduit la fourniture d’électricité. Désormais, il y a une coupure d’électricité tous les jours dans la cité de 12 h à 17 h.

Pour rappel, la Compagnie des Bauxites de Guinée « CBG » est l’une des plus grandes exportatrices du monde de bauxite métallurgique. Elle exploite des mines situées au nord-ouest de la République de Guinée, et expédie plus que 14 millions de tonnes par an destinées à la transformation en alumine aux usines dans le bassin de l’Atlantique.

CBG est une société inscrite dans l’Etat du Delaware (Etats-Unis d’Amérique), et dans le Registre du commerce et du crédit immobilier de la République de Guinée, avec son quartier général et la totalité de ses installations de production situés en Guinée.

A ce jour, CBG exploite actuellement trois mines dans le voisinage de Sangarédi, qui se trouve à l’intérieur, à 138 kilomètres du port de Kamsar.

Affaire à suivre…

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.