Ce que fera désormais Sydia Touré…

Le président de l’UFR et ancien Haut représentant du Chef de l’Etat a désormais tourné la page Condé. Il dit essayer « de me tourner vers la préparation des élections législatives qui vont avoir lieu et essayer de donner une nouvelle réorientation à notre pays qui honnêtement ne va pas dans la bonne direction. »

S’estimant dorénavant libre d’un engagement qui le liait avec Alpha Condé, Sydia Touré sera « beaucoup plus actif ». Après tout, «C’était plus difficile d’être un conseil et en même temps de dénoncer un certain nombre de vérités. Disons que je me suis libéré de ce côté-là. Je reste toujours quelqu’un qui est opposé à la manière dont les choses se font. Pas forcément dans les mêmes proportions que l’opposition républicaine veut dire, mais nous serons un groupe de parti qui allons travailler à former une coalition d’opposition, qui fera de l’opposition républicaine, mais qui ne contestera pas moins le système de gouvernance que nous avons dans notre pays », a-t-il fait savoir sur RFI.

Il reste que la lettre de démission qu’il a envoyée au Président n’a pas encore de suite, mais, « Je n’ai pas eu de réponse par rapport à ça, mais je ne pense pas que cela soit assez important. Comme je vous l’ai dit, j’ai fait un travail bénévole, je souhaitais que cela soit comme cela pour garder ma liberté et continuer à être dans ma position de chef de parti. C’est cette collaboration que j’ai souhaité arrêter aujourd’hui. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.