Ce soutien désobligeant apporté au SLECG?

Les syndicalistes ne voudront jamais qu’on associe leur mouvement aux marches politiques. Ils ne voudraient jamais que le gouvernement et les extrémistes du RPG les associent à un quelconque mouvement politique. Il n’empêche ! Les opposants se sont dits solidaires aux SLECG. Et c’est Dalein Diallo qui le dit.

« Je voudrais saisir cette opportunité pour marquer ma solidarité aux enseignants victimes d’une violence inouïe un peu partout à l’intérieur du pays mais surtout à Conakry. Qu’ils sachent qu’ils ont la solidarité de tous les militants et sympathisants de l’opposition et de tous les Guinéens épris de paix et de justice. L’opposition républicaine reste déterminée à mener ce combat parce que nous ne le faisons par conviction. Nous voulons que notre pays vive dans la paix, la solidarité et la fraternité. Malheureusement, telle n’est pas la volonté d’Alpha Condé. C’est pourquoi, nous combattrons ces pratiques illégales contraires à la volonté du peuple de rester uni autour des valeurs que nous partageons. Je tiens à dire au nom de toute l’opposition républicaine, on va continuer les manifestations jusqu’à ce que l’accord politique soit respecté et que les conseillers communaux illégalement installés soient repris et que les victimes aient droit à la justice et que Ratoma soit démilitarisée », fulmine Dalein Diallo.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.