CEDEAO: Feuille de route contre le mariage des enfants


Cette feuille de route de la CEDEAO est déclinée en 7 «actes stratégiques» et 49 «activités spécifiques».

Tunis (dpa) – La lutte contre le mariage des enfants a fait l’objet d’une «feuille de route», élaborée par la «Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest» qui regroupe 15 pays. L’information a été annoncée par Awudu Gumah, représentant de la CEDEAO, au Sénégal. L’interlocuteur s’exprimait lors d’un «dialogue international» entre jeunes leaders et décideurs» sur le mariage des enfants en Afrique de l’ouest et du centre.

Ce dialogue est organisé par la CEDEAO en collaboration avec «Plan international» ONG internationale œuvrant, depuis sa création en 1937, à «faire progresser les droits des enfants et l’égalité filles-garçons». La feuille de route de la CEDEAO est déclinée en 7 «actes stratégiques» et 49 «activités spécifiques», a précisé Awudu Gumah, cité par l’Agence de presse sénégalaise (APS). Il s’agit, a-t-il expliqué, de «renforcer» le cadre juridique politique et institutionnel de cette lutte à travers l’inclusion et la participation des jeunes, les réponses traditionnelle, religieuse et communautaire.

Parmi les solutions proposées pour lutter contre le mariage des enfants, le responsable a cité l’éducation obligatoire et gratuite des filles jusqu’à l’âge de 18 ans, l’adoption et l’application de lois portant protection des enfants, et le «changement de comportement social» à travers la communication et les médias. La CEDEAO s’est engagée à mettre en place, d’ici 2030, un cadre légal efficace en matière de protection de l’enfant et à adapter les politiques nationales, de façon substantielle, aux obligations du cadre légal international, a-t-on rappelé.

Keywords: Droits de l’homme Enfants Protection CEDEAO ONG Collaboration Mariage des Enfants

Source: dpa-news.de

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.