Célébration de l’an 60 de l’indépendance : l’UFDG donne des consignes à ses militants

Au cours de l’assemblée générale hebdomadaire du parti, le samedi 29 septembre, l’UFDG de Cellou Dalein Diallo dit n’est pas être opposé à la célébration de l’an 60 de l’indépendance de notre pays, le 02 octobre prochain. Mais pas au stade du 28 septembre tant que la justice ne bouge pas pour faire toute la lumière sur les tueries perpétrées par les forces de défense et de sécurité contre des civils, le 28 septembre 2009 , au même stade.

C’est pour cette raison, que Fodé Oussou Fofana, qui dénonce le manque de volonté du président Alpha Condé pour que justice soit rendue aux victimes, donne des consignes aux militants de l’UFDG ; la principale formation politique de l’opposition

« Nous sommes d’accord pour l’indépendance de la Guinée, nous sommes d’accord pour célébrer l’indépendance de la Guinée, mais en attendant, il y a des choses qui se sont passées au stade du 28 septembre, on a tué nos frères et sœurs, des femmes ont été violées le 28 septembre 2009 au stade du même nom. Quelle que soit la volonté de maitre Cheikh Sako, ministre de la justice, il n’y aura pas de justice tant que Monsieur Alpha Condé n’a pas la volonté pour que justice soit faite. Mobilisez-vous dans vos quartiers, chantez, dansez, allez partout où vous voulez. Achetez de la viande et faites la fête, c’est votre indépendance. Allez au stade de Nongo, au stade de Matoto mais ne partez pas au stade du 28 septembre. Il n’y a pas de célébration de la fête de l’indépendance au stade tant que justice n’est pas rendue. N’accompagnez pas Alpha Condé au stade du 28 septembre tant que justice n’est pas rendue aux victimes du 28 septembre », a lancé le Vice-président de l’UFDG devant les militants de l’UFDG ;

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.