Dalein confiné : « C’est pour assurer sa sécurité…» réagit Baffoe

Alors la décision de confiner le Chef de file de l’opposition guinéenne à son domicile ce mardi 30 octobre 2018 est perçue comme un cafouillage des libertés publiques, le contrôleur général de police parle plutôt d’une raison de sécurité en la personne de Cellou Dalein Diallo.

« Sa vie nous intéresse », rappelle le Général Ansoumane Baffoe qui précise que le leader de l’opposition est à la fois « un député, ancien ministre, ancien premier ministre, un haut cadre de ce pays. ».

S’exprimant ce matin dans l’émission les « Grandes Gueules » chez nos confrères d’Espace fm, le Directeur des unités d’intervention et de sécurité, explique le choix de ce schéma stratégique pour tuer le mouvement de protestation des opposants dans l’œuf:

«Le mardi passé l’opposition républicaine a été forcé de sortir pour une manifestation qui n’était pas autorisée et ça s’est tourné au cauchemar et Cellou Dalein a déclaré sur les ondes nationales et internationales qu’il a échappé à une tentative d’assassinat et que c’était planifié. Et puisque l’affaire est pendant devant la justice, pour éviter aujourd’hui encore que le président de l’UFDG parte en profondeur, pour assurer sa sécurité jusqu’à ce que les choses soient claires, il faudrait qu’il accepte de rester chez lui, jusqu’à ce que tout soit clair, pour éviter que les mêmes choses se répètent», rappelle le Général Ansoumane Baffoe, qui tient au respect de la mesure d’interdiction de marcher.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.