Cellou Dalein Diallo invité à un colloque à Lomé :Partira, partira pas ?

La Faculté des Sciences Économiques et de Gestion de l’université de Lomé à travers son doyen de Faculté, abritera les 26, 27 et 28 mai prochains à l’université de Lomé au Togo, un colloque international sur la question de la monnaie avec pour thème : ‘’ Du CFA à l’Eco: quelle monnaie pour quel développement en Afrique de l’Ouest’’ ?

Cette rencontre  d’échanges connaitra la participation des experts et des économistes et des responsables des institutions financières

Plus de 200 participants y sont attendus. Parmi eux, figurent l’ancien Premier ministre guinéen, Cellou Dalein Diallo, le principal opposant du régime de Conakry, l’ancien Premier ministre béninois, Lionel Zinsou, les économistes Carlos Lopes, Michel Nadim Kalife, directeur général d’Ecobank Côte d’Ivoire et directeur régional exécutif pour la zone de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), Paul-Harry Aithnard, et le directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), Edoh Kossi Amenounve.

Une invitation spéciale a été adressée à Cellou Dalein pour prendre part à ce colloque international, Mais l’on se demande aujourd’hui, si après avoir été refoulé deux fois à l’aéroport  international de Conakry Gbessia (en décembre 2020 et le 16 mars 2021), de même que son Vice-Président, Fodé Oussou Fofana, le 15 mai dernier, le leader de l’UFDG prendra-t-il part à cette rencontre de Lomé.

En tout cas, aucune notification ne lui a été faite pour dire qu’il est interdit de sortir du pays, mais les autorités guinéennes l’empêchent pour l’instant  à sortir de la Guinée au même titre que les cadres de son parti.

Selon son avocat, son passeport n’a toujours pas été restitué et le Procureur de Mafanco Lansana Sangaré, qui avait porté le chapeau pour dire que c’est sur son instruction, que Cellou avait empêché de sortir de voyager, est décédé la semaine dernière.

Il reste à voir si cette fois-ci Cellou Dalein Diallo parviendra à se rende à Lomé ?

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.