Cellou Dalein Diallo, officiellement Chef de file de l’opposition guinéenne ?

A la faveur de la conférence de presse conjointe qu’il a tenue vendredi à l’occasion de la visite du président Français, François Hollande, le Chef de l’Etat guinéen, Alpha Condé, annonce vouloir saisir l’Assemblée nationale, pour attribuer au leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, le statut de Chef de file de l’opposition guinéenne.

‘’Cellou Dalein Diallo qui est assis là bas est le Chef de file de l’opposition. Et nous allons déposer dès la semaine prochaine à l’assemblée nationale le statut de Chef de file de opposition’’ a annoncé le président Alpha Condé devant son hôte de marque.

Le statut de Chef de file de l’opposition existe dans certains pays, comme au Burkina Faso et Mali. Ceci donnerait un certain nombre de privilèges à l’opposant, allant jusqu’à renforcer sa sécurité, puis l’inviter dans certaines cérémonies officielles,….

En Guinée, Cellou Dalein Diallo dirige l’UFDG, le principal parti de l’opposition sur ce plan, il mérite le poste. Si certains sont favorables à l’idée, d’autres estiment par contre que la démarche est faussée, parce que ceci n’est pas prévu dans la Constitution guinéenne.  Pour le faire, le président Alpha Condé passera par la voie légale, c’est-à-dire, soumettre un projet de loi à l’Assemblée nationale.

Mais du côté de l’UFDG et de l’opposition, on n’a pas commenté cette annonce du numéro guinéen. La plupart des opposants estiment que cette déclaration est une simple opération de charme du président guinéen devant son hôte,  car deux jours auparavant, le président Alpha Condé a qualifié ses opposants des « petits comptables » et « nains politiciens », au cours d’une conférence de presse tenue au palais Sékhoutouréyah.

Abdoul Wahab Barry, www.Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.