Cellules dormantes de la milice privée : alerte orange à l’UFDG ?

L’UFDG, principale cible de la milice privée de Malick Sankhon est aujourd’hui en alerte Orange. Loin de toute panique – elle a déjà subi les affres des Chevaliers de la République -, le parti de Dalein Diallo ne veut plus se faire surprendre. L’UFDG est consciente de la grosse menace que représentent Malick et sa milice.

C’est ainsi que le président de l’UFDG a demandé à sa troupe de préparer l’attelage afin de se dresser contre  l’ennemi déclaré. Dalein Diallo sait plus que quiconque qu’ « il y a beaucoup de menaces, d’intimidations, que le pouvoir est en train de déclencher. » A ce titre, il encense sa troupe et l’invite à rester débout. Surtout que « Ces cellules dormantes, vous les connaissez, c’étaient les Chevaliers de la République, les donzos et d’autres cellules. Aujourd’hui, on veut les réveiller pour vous intimider, mais j’ai confiance en vous, à votre engagement.»

Pompés à bloc, les militants tenteront de se défendre contre toutes velléités d’attaques. L’UFDG fait planer la chape de plomb sur le géniteur de cette milice.

Par la voix d’Ousmane Gaoual Diallo, le parti indique que le fait que Sankhon ait reconnu  la paternité des chevaliers de la République, cela va le poursuivre. Ainsi, « Si le procès ne s’ouvre pas sous Alpha Condé, ça s’ouvrira après Alpha Condé. Parce qu’on ne peut tuer des militants de l’opposition indéfiniment. L’impunité dont il jouit aujourd’hui va prendre fin un de ces jours. Je vous promets, Malick répondra devant la justice guinéenne des assassinats perpétrés dans les rangs de l’opposition par les chevaliers de la République dont il est le concepteur et qu’il assure la paternité. »

Il y a de gros risquse à saper la République.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.