Cent jours de Don Kass : les signes d’un échec patent

Finies les ardeurs liées à la promotion. Finie la trêve syndico-politico-sociale. Finis aussi les espoirs. Place à la démagogie. A la mamaya dans le propre sens du terme. Aux menaces contre les opposants et autres acteurs sociaux. Les libertés individuelles et collectives prônées par la Constitution prennent un coup. Des signes qui ne trompent pas, à cent jours déjà de gestion de la Primature.

Kassory Fofana émet des signes d’un échec patent. Il semble avoir mis son discours programme de côté pour s’occuper des détails. Lui qui doit faire face au dialogue social, préfère affronter et menacer. Narguer et mépriser. Il veut le langage de la force. S’agissant de la lutte contre la corruption, le PM s’est vite essoufflé. Il a réglé les comptes de Paul Moussa Diawara de l’OGP, actuellement devant les tribunaux. Et puis, c’est fini. Comme on pouvait s’y attendre. Ce goût d’inachevé en dit long sur ce que pourrait bien faire Kassory Fofana, visiblement obnubilé par les législatives, à travers un RPG mourant peinant à se reconstituer.

Pire, ajoute un opposant, la crise économique et sociale s’aggrave. « Pour couronner le tout c’est la démagogie qui a pris le pas sur le sérieux avec les discours à Siguiri et à Kankan et la cerise sur le gâteau, c’est le premier Ministre qui parraine des Mamaya comme s’il n’y avait rien à faire. Tandis qu’à quelques kilomètres de là, les populations de Kerouané sont coupées du reste de la Haute Guinée. Résultat final, nos routes ne sont pas entretenues, le port est liquidé. La corruption se fait à ciel ouvert sans que personne ne soit inquiété », peste Alpha Oumar Taran Diallo président de l’Alliance démocratique pour le renouveau (ADR), interrogé par des confrères. A ces cent jours, Don Kass est encore au milieu du gué. Aucune visibilité. Il emprunte le même chemin que son mentor. Une évidence qui crève les yeux et qui en dit long sur l’échec patent amorcé.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.