« Ceux qui rêvent d’un retour de la guerre froide vont peut-être avoir gain de cause »

Trente ans après la chute du mur de Berlin, deux camps – l’Ouest, d’un côté, et le couple sino-russe, de l’autre – se disent ouvertement en rivalité, note, dans sa chronique, Alain Frachon, éditorialiste au « Monde ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.