Chronogramme des élections: A quels commissaires se fier?

Depuis l’annonce de la date pour l’organisation de la présidentielle, le 11 octobre prochain, les réactions se multiplient dans la capitale guinéenne. Après que l’opposition a désapprouvé le chronogramme, voilà ses envoyés à la CENI lui emboiter les pas. En effet, pas plus tard que ce vendredi 13 mars 2015, Hadja Bia DIALLO, vice-présidente de la commission électorale et Hadja Fafa BALDE, membre de l’institution ont fait une sortie inopinée pour rejeter en bloc tout ce que leurs collègues ont dit 24 heures plutôt. Devant un parterre de journalistes, en conférence de presse, les deux dames commissaires (issues de l’opposition) ont soutenu mordicus que ce ne sont pas les résultats des travaux de l’atelier de Kindia qui ont été restitués par le groupe de commissaires qui se sont exprimés le jeudi 12 mars toujours à la maison de la presse. Elles indique que le calendrier adopté à Kindia prévoit la tenue des communales avant la présidentielle. Finalement, l’on se demande à quelle annonce se fier.

Toutefois, faut-il relever une certaine particularité cette fois. D’ordinaire quand la CENI annonce une date, si ce n’est pas par la voix de son président, dans une déclaration diffusée sur les médias publics, c’est à travers un communiqué officiel. Mais étonnement cette fois, ce sont des commissaires qui sont venus annoncé devant la presse, comme l’avait déjà fait leur patron Bakary FOFANA chez nos confrères de l’AFP (agence France presse). Et ce dernier a brillé par son absence aux deux conférences de presses des commissaires de la CENI.

Oumar Rafiou DIALLO, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.