Chronogramme électoral : Le BOC rejoint l’opposition

Les réactions se multiplient après la publication du chronogramme électoral pour la présidentielle et les élections locales, prévues respectivement le 11 octobre prochain et le premier trimestre de 2016.

Le Bloc de l’Opposition Constructive (BOC), une coalition des partis politiques qui se reconnait au centre, dans le débat politique, a salué la décision de l’opposition républicaine, qui a suspendu sa participation aux travaux de l’Assemblée nationale et qui ne reconnait plus la CENI et les délégations spéciales.

Par la la voix du président de cette Coalition des partis politiques, Dr Ibrahima Diallo, candidat malheureux à la députation, le BOC rejette le chronogramme électoral publié récemment par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), et exige de son côté, la tenue des élections locales avant la présidentielle.

Une annonce qui conforte certes l’opposition républicaine, mais la mouvance et la CENI estiment de leur côté, qu’il est techniquement impossible de tenir les deux scrutins au cours de cette année 2015.

S’achemine-t-on vers une radicalisation des positions?

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.