Chute d’Alassane Condé: « Il n’avait aucune culture de concertation et de débats….», réagit l’opposant Aboubacar Sylla

Les réactions se multiplient après le limogeage du ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Alassane Condé, qui revient au Cabinet du Président de la République.

Si les opposants d’Alpha Condé estiment que la nomination de Boureima Condé à ce poste stratégique ne changera en rien dans la transparence du processus électorale en cours, en ce sens que les ministres agissent sur ordre du président de la République, Aboubacar Sylla, lui, va plus loin.

Le porte-parole de l’opposition, qui craint tout de même une fraude électorale lors des élections à venir, s’est tout de même réjoui du limogeage d’Alassane Condé, car estime- il, ce dernier s’est mis complètement en marge du processus de dialogue.

« Monsieur Alassane Condé a prêché déjà un excès d’arrogance, par des propos belliqueux, il n’avait aucune culture de concertation et des débats avec les partis politiques. Il n’avait aucun contact avec les partis politiques. Il n’est pas allé ni au siège des partis, il n’entretient aucune relation particulière qui peut décrisper le climat politique avec les partis de l’opposition. Au contraire, il s’est mis complètement en marge du processus de dialogue. Et ce dialogue et le leadership, c’est avec le ministre des Affaires Etrangères et le ministre de la justice, alors que c’est lui le principal concerné » a déploré le porte- parole de l’opposition guinéenne

Poursuivant, l’opposant Sylla ajoute : « Il faut dire que la politique de décentralisation en Guinée est complètement à l’eau, d’autant plus qu’il n’y a plus d’élus locaux, il n’y a que des nommés locaux… », se désole l’opposant.

Ainsi, après 4 ans passés à la tête de ce département stratégique, Alassane Condé, rejoint la longue liste des anciens ministres de Mohamed Said Fofana, largués au Cabinet de la Présidence de la République.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.