Claude Pivi révèle : « si je voulais le pouvoir, je l’aurais pris avant le capitaine Dadis »

Colonel Claude Pivi met en évidence son opposition avec son co-accusé Aboubacar Diakité »Toumba », tous suspectés d’avoir joué un rôle dans les tragiques événements du 28 septembre 2009.

Alors qu’il s’efforce à démonter les déclarations faites par Toumba Diakité, l’ancien ministre de la sécurité présidentielle a précisé devant le tribunal qu’il n’a jamais été tenté par la prise du pouvoir en Guinée, contrairement aux accusations de Toumba selon lesquelles, il demandait aussi à être choisi comme président.

Il indique qu’il avait toutes les opportunités de prendre le pouvoir au vivant du Général Lansana Conté.

«Si moi je voulais le pouvoir j’aurai pris le pouvoir avant le capitaine Dadis, il le sait, ils sont assis. Si je voulais le pouvoir c’était le jour où je suis rentré chez le président Conté paix à son âme. Parce que le vieux en âme et conscience m’avait dit mon fils l’hélicoptère est là aidez-moi pour que je retrouve mon village a Gbantama. Vous les militaires faites ce que vous voulez. C’est moi qui ai dit non, Papa vous resterez toujours président, parce que vous méritez. Nous on n’est pas méchant jusqu’à ce niveau, parce que c’est vous qui nous avez mis dans l’armée, je suis un ami inséparable de votre fils Ousmane Conté. Moi ma mission principale c’est de signer ce document pour les militaires. Si moi j’étais ambitieux du pouvoir, j’aurais pris le pouvoir avant Capitaine Dadis ou général Sekouba Konaté »,a-t-il révélé.

D’ailleurs Coplan souligne qu’il est celui qui s’est le plus investi pour que Dadis Camara accède au pouvoir en décembre 2008.

« C’est moi qui devrait me plaindre de Toumba et Marcel. La plus grande souffrance était sur moi. C’est Dieu qui m’a aidé. Si aujourd’hui on est là, ce n’est pas grave », a-t-il indiqué.

Source : mosaiqueguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.