Communales 2018 : quel programme pour l’UFR ?

L’UFR semble sortir des sentiers battus. En effet, peu de formations politiques en concurrence ont réussi à dérouler un programme sur l’agriculture. Il y en a qui n’en ont même pas. Ils se lancent dans la course et sont simplement hantés par une possible victoire. De son côté, l’UFR s’enorgueillit et renouvelle ce qui aura été toujours son cheval de bataille : l’agriculture.

Extrait : « L’UFR va à ces élections avec son programme. Ce n’est pas tout le monde qui a un programme, mais nous, nous l’avons. Nous avons dit à nos militants et nous leur disons encore une fois, notamment ceux qui sont dans les communes rurales, d’expliquer à nos compatriotes que l’agriculture est la base du développement du pays tel que nous le concevons. Cela fait 20 ans que je dis cela en Guinée. L’UFR a toujours et continue de développer l’idée d’une agriculture intensive autour des projets. »

Sydia Touré n’y vas pas par quatre chemin. Pour lui et pour d’autres cadres de son parti, l’unique salut, c’est le monde rural. Ils s’attèlent donc à cela. Quitte à voir comment s’y prendre. Surtout que le parti au pouvoir a fini d’abrutir les paysans et agriculteurs avec des annonces farfelues et des engagements qui peinent à prendre forme.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.