Communales et communautaires : on se fiera au fichier actuel !

Le fichier actuel de la Ceni ne doit rien influencer sur les voix. C’est du moins ce que laisse entendre l’opposition évoquant uniquement les élections communales et communautaires.

De l’avis du secrétaire général de l’UFDG, Aliou Condé, «Pour les élections communales, vous n’agrégez pas les résultats sur toute l’étendue du territoire national. C’est-à-dire les résultats de Kankan ne vont pas influencer sur les résultats de la Basse Guinée. Il n’y a pas d’agrégation ou d’addition des résultats. Alors que pour les présidentielles, vous prenez la totalité des résultats obtenus par un candidat sur toute l’étendue du territoire ». Cette lecture suffi-t-elle de cautionner un scrutin transparent et équitable ? L’opposition le croit dur comme fer. C’est pourquoi, en désespoir de cause, elle pourrait accepter la tenu de ces joutes : « Nous pouvons fermer les yeux et accepter les désidératas et les imperfections qu’ils y a au niveau du fichier pour éventuellement organiser le plus rapidement possible les élections communales », a dit Aliou Condé au micro de nos confrères de Le jour de Guinée. C’est donc tant mieux !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.