Conakry express immobilisé à cause d’une manifestation en banlieue de Conakry

Depuis ce lundi 25 septembre, des jeunes manifestent à la Carrière, quartier de la banlieue de la capitale pour dénoncer le manque de courant électrique. Au-delà  du transport routier, cette manifestation a affecté la circulation du train Conakry-express pénalisant ainsi des milliers de citoyens qui l’empruntent tous les jours pour se rendre à Madina et à Kaloum. L’engin n’arrive pas à faire la navette entre Kagbélèn et Kaloum. Il se limite à la gare de Simbaya.

C’est pour des raisons de sécurité, selon le directeur général de la Société Nationale des chemins de Fer de Guinée: Le train a circulé. Le matin, il est parti pour Kagbélen et amené les passagers jusqu’à Simbaya. Il n’était pas possible de continuer car il y a des échauffourées à Carrière pour la réclamation du courant électrique. Pour ne pas qu’on nous le casse, on s’est arrêté à Simbaya. Hier (lundi: ndlr) c’était la même chose, on est venu jusqu’au niveau du camp Alpha Yaya, on n’a pas pu continuer parce qu’il y avait ce problème là-bas qui perdurait. D’ailleurs, CBK qui nous a devancés a essuyé des cailloux. Un des conducteurs a été même blessé. Donc nous, nous n’avons pas voulu prendre le risque. Ensuite, ce sont les passagers eux-mêmes qui se mettaient à s’en prendre à nos vendeurs de billets » a expliqué Badrass YOURA.

Et le directeur du chemin de fer de lancer un appel aux citoyens : «Ce train transporte des passagers, surtout les riverains des rails. Ces derniers sont les premiers servis. Donc nous leur demandons de faire preuve de patriotisme et de civisme par rapport à ce train là»

Conakry express a repris mi-août dernier après presqu’un an d’arrêt (1er octobre 2016).

Oumar Rafiou DIALLO, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.