Conakry : Un manifestant succombe à ses blessures

Blessé par balle hier  du retour de la marche de l’opposition, un manifestant a succombé à ses blessures.

Agé de 18 ans, Ismael Bah, élève de son état, a reçu une balle au niveau de l’abdomen. Opéré à l’hôpital national Donka, il n’a finalement pas survécu.

C’est la première victime de la marche de l’opposition républicaine, qui projette d’autres manifestations la semaine à venir, alors que la journée ville décrétée ce jeudi à Conakry, a été partiellement suivie.

A travers cette série de manifestations, l’opposition réclame des élections locales et n’exclu pas de demander le départ d’Alpha Condé au cas où il ne respecterait pas les accords politiques et lois de la République.

Ibrahima Kourouma, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.