Concertation politique : l’opposition, pour une convergence de vues ?

Il y a trop d’incertitudes quant à la participation des opposants de renom à la présidentielle. Selon ce qui est apparent, tous ou presque sont favorable à la tenue correcte du scrutin avec un fichier sans conteste. C’est dans cette optique que les opposants se sont retrouvés au QG de l’UFDG pour tenter de prendre le pouls de l’évolution des préparatifs.

 « L’opposition, faisant le constat de la volonté manifeste du pouvoir de s’opposer par des manœuvres de tous genres à la mise en œuvre des dispositions de l’Accord politique du 20 aout 2015, décide d’appeler tous les candidats non issus de la mouvance présidentielle à se retrouver dans les meilleurs délais pour tirer les conséquences du refus du pouvoir de créer des conditions minimales de transparence et de régularité pour l’élection présidentielle prévue le 11 octobre prochain », lit-on dans une déclaration qui a sanctionné la rencontre de Dalein, Kouyaté, Papa Koly, entre autres. Et, dans la même déclaration, les opposants signalent que : « Dans le cas où les incertitudes prévalant ce jour quant à la crédibilité du scrutin prévu n’étaient levées dans les prochains jours, l’opposition n’exclut pas de se retirer du processus électoral et d’appeler au boycott de l’élection présidentielle prochaine. »

 Conséquence :« Dans cette éventualité, elle initiera une série de manifestations pacifiques destinées à attirer l’attention de l’opinion nationale et internationale sur la dérive dictatoriale dont notre pays est l’objet en raison de pratiques électorales en totale contradiction avec les principes de bonne gouvernance démocratique et les règles de l’Etat de droit. » En attendant, « L’opposition réitère sa détermination à s’élever fermement contre toute tentative de confiscation du pouvoir par des élections frauduleuses. Elle appelle le Peuple de Guinée à la mobilisation totale pour la défense de ses droits et la sauvegarde de ses acquis démocratiques. »

Au même moment, Ibn Chambas estime que tout est dans une bonne phase pour la tenue de la présidentielle.

Que d’incertitudes !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.