Concours d’intégration à la Fonction publique : Les enseignants contractuels rejette la proposition du gouvernement

« Nous sommes jusqu’à preuve du contraire, des contractuels d’État, nous refusons catégoriquement toute idée de concours ou de test car, nous avions été suffisamment testés pendant les trois mois passés, d’octobre à décembre 2018. C’est pourquoi, nous exigeons du gouvernement guinéen, notre engagement pur et simple à la fonction publique ».

C’est en ces termes que le porte parole des enseignants contractuels a exprimé son désaccord face à la proposition du gouvernement qui exige un concours pour intégrer les meilleurs parmi les enseignants contractuels, qui avaient assuré la relève lors de la récente grève du SLECG.

Alsény Mabinty Camara va jusqu’à annoncer un mémorandum à l’attention des autorités

: « Le jeudi prochain, un mémorandum sera adressé au département de tutelle et à la primature pour leur signifier notre désaccord à toute idée de test », a-t-il prévenu.

Même si le Président de la République a instruit son ministre de l’éducation nationale, lors du dernier conseil des ministres, de s’occuper immédiatement du dossier des enseignants contractuels, pour l’instant, les autorités veulent leur soumettre à un test en vue de prendre les meilleurs d’entre eux.

C’est en tout cas ce que laisse entendre le ministre en charge de l’Education nationale et de l’alphabétisation.

« Le gouvernement prendra les dispositions nécessaires pour que ceux des contractuels qui seront retenus en qualité de contractuels d’Etat, suite aux évaluations, bénéficient de rémunération conformément aux termes de nos lois et règlements en vigueur », prévient Mory Sangaré qui rappelle que « Seuls les contractuels payés par les communautés locales peuvent être maintenus ».

Comme on peut le constater, après avoir donc assuré la relève lors de la grève du SECG, qui a duré plus de 3 mois, les enseignants contractuels risquent de se retrouver enfin dans la rue.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.