Conférence diplomatique à Conakry

Il n’a pas été audible réellement depuis qu’il est aux affaires. Le ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger reste ce ministre qui aura été le plus aphone. Au cours d’une rencontre avec ses paires du gouvernement, Mamady Touré a fait une communication relative à l’organisation de la Conférence diplomatique à Conakry.

Le Ministre a indiqué qu’en dépit des efforts fournis par le gouvernement, l’examen de la situation des services centraux et extérieurs du Ministère a relevé plusieurs difficultés dans la l’accomplissement de sa mission dans les trente-six (36) ambassades, deux (2) missions permanentes, quatre (4) consulats généraux et plusieurs Consulats honoraires. Ainsi, « pour pallier à ces insuffisances et qualifier son action le ministère des Affaires Étrangères envisage d’organiser une conférence diplomatique dont l’objectif est de faire l’état des lieux de notre diplomatie et de proposer des réformes afin qu’elle soit une véritable diplomatie au service du développement économique. »

Le Conseil des ministres a approuvé l’organisation de la conférence diplomatique, tous les deux (2) ans, afin de rendre notre diplomatie plus performante. Le Conseil a invité selon le porte-parole du gouvernement, le ministre à proposer la liste des panélistes et la date de la conférence. Un Comité interministériel de validation et de suivi de la mise en œuvre des recommandations issues de la Conférence a été mis en place.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.