Conférence diplomatique : Alpha Condé veut privilégier la coopération sud-sud


La conférence diplomatique a ouvert ses travaux ce lundi 29 Avril dans un complexe hôtelier de la place. C’est le Président Alpha Condé qui a donné le coup d’envoi de cette conférence qui réuni les différents ambassadeurs des représentations diplomatiques de la Guinée à travers le monde.

Il s’agit, selon Mamady Touré, Chef de la diplomatie guinéenne, de relever les défis qui nous interpellent et de contribuer plus efficacement les objectifs de développement contenus dans le plan national de développement économique et social (PNDES) »

S’exprimant à cette occasion, Alpha Condé, dénonce le copinage entre les ambassadeurs et les ministres.

« Beaucoup d’ambassadeurs ont vendu les biens de l’Etat mais le Président Sékou Touré, paix à son âme, avait eu une vision claire, il a acheté des ambassades partout. On n’était pas des locataires, on avait nos propres bâtiments mais beaucoup d’ambassadeurs se sont mis à vendre ces bâtiments en complicité avec le ministère des affaires étrangères. », dénonce le Chef de l’Etat guinéen.  

Avant d’ajouter : « Moi je veux qu’on se parle franchement. Beaucoup de ministres trichent, ils envoient l’argent aux ambassades et les ambassades renvoient une partie (…) »

Donc, prévient le numéro un guinéen,  « Il faut se dire la vérité, il faut que désormais que les ambassadeurs cessent de faire cela. Il ne faut pas chercher qu’à faire plaisir au ministre, il vous envoie l’argent et vous renvoyez une partie et l’argent de l’Etat ne sert pas à renforcer la diplomatie, donc aucun ambassadeur désormais ne doit accepter à faire cette compromission, aucun, je ne dis pas que le ministre le fait mais c’est une pratique ici… », révèle-il.

S’agissant de leur mission dans les différents pays auxquels la Guinée est représentée, le Chef de l’Etat dira qu’ils (ambassadeurs) ont un rôle économique et non politique.

Parlant de la coopération, le Président Alpha Condé dira que, « La Guinée est un pays ouvert à tout le monde, nous voulons la coopération avec tous les pays même si nous privilégions la coopération sud-sud ».

Mais cette coopération sud-sud dont le Président guinéen fait allusion va-t-elle permettre à la Guinée d’en profiter de son potentiel économique ? Au moment où la question d’une nouvelle Constitution est sur la table, Alpha Condé veut-il tourner le dos à l’occident ?

Pourquoi, voudrait-il que le rôle des ambassadeurs se limite désormais à des questions économiques et non politiques ?

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.