Confiné à son domicile, Dalein appelle au départ d’Alpha Condé

Il a été très tôt assiégé à son domicile pour l’empêcher de marcher avec ses militants. Cellou Dalein Diallo, entourés de sa garde rapprochée et des quelques leaders politiques est sorti se promener dans les alentours de son domicile et faire quelques interviews avec la presse locale.

Très remonté contre la décision des autorités de le confiner, le leader de l’opposition dénonce la bafouillage des libertés publiques et appelle au départ d’Alpha Condé :

« Après avoir voulu m’assassiner la semaine dernière, aujourd’hui il faut me confiner par la force dans mon domicile, en privant toute ma famille de toute liberté, de mouvement. Voilà c’est le régime d’Alpha Condé, rien ne me surprend de sa part dès lors qu’ils se sont autorisés à m’assassiner, à tuer des citoyens innocents dans l’exercice de leur droits constitutionnels’’, déplore le Président de l’UFDG.

 

Pour Cellou Dalein Diallo, qui offre sa poitrine aux forces de l’ordre (voir photo), ‘’Il faut qu’on se mobilise parce qu’on ne peut plus accepter cette dictature rampante qui est devenue violente, qui est la négation de nos droits, qui est la négation de la démocratie. Il faut qu’on demande le départ d’Alpha Condé parce qu’il ne peut plus assumer la fonction de Président de la République’’, a-t-il laissé entendre.

A noter que échauffourées ont éclaté, lorsque le leader l’opposition et ses militants sont venus s’installer sur des chaises à l’entrée de son domicile pour un sit-in, une manière pour eux de dénoncer la violations des libertés publique.

Les forces de l’ordre ont lancé du gaz lacrymogène à l’alentour de son domicile, pendant que la circulation reste paralysée sur la route Le Prince.

A suivre…

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.