Côte d’Ivoire : Charles Konan Banny se retire de la course à la présidentielle

L’ancien Premier ministre Charles Konan Banny a annoncé vendredi qu’il se retirait de la présidentielle dont le premier tour est fixé au 25 octobre. Après Amara Essy et Mamadou Koulibaly, c’est le troisième candidat à prendre cette décision.

« À partir de cet instant, je ne participe plus à ce processus inique », a déclaré Charles Konan Banny. L’ancien Premier ministre a annoncé son retrait de la course à la présidentielle vendredi 23 octobre lors d’une conférence de presse d’une vingtaine de minutes donnée à son domicile de la Riviera, à Abidjan. Au même moment, le denier meeting de campagne du président Alassane Ouattara dans le quartier du Plateau démarrait…

« Ce scrutin ne sera pas sincère, transparent ni inclusif », a ajouté celui qui était le candidat de la Coalition nationale pour le changement (CNC) dénonçant de « graves irrégularités » dans l’organisation de la présidentielle. Il n’a en revanche donné aucune consigne de vote.

Et maintenant KKB ?

L’ancien gouverneur de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), devenu Premier ministre sous Laurent Gbagbo (de 2005 à 2007), puis nommé en 2011 à la tête de la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR), a rappelé son opposition à « l’appel de Daoukro », par lequel Henri Konan Bédié a demandé au PDCI de soutenir la candidature d’Alassane Ouattara.

Après Amara Essy et Mamadou Koulibaly, c’est le troisième candidat à prendre cette décision. Tous les regards se tournent désormais vers Kouadio Konan Bertin (KKB), lui aussi membre de la CNC. Lors d’un meeting il y a trois jours à Yopougon, KKB avait déclaré en parlant de Charles Konan Banny : « S’il se retire, moi aussi je me retire ! » Tiendra-t-il parole ?
Source: Jeune Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.