Coups bas politiques : le RPG revient sur les votes-surprises de Dubreka et Kindia

Le rocambolesque vote ayant eu lieu à Dubreka et à Kindia n’a pas encore fini de livrer ses secrets. En attendant, le RPG revient sur ces votes-surprises les plus invraisemblables.

Extrait : « Ce qui s’est passé à Dubréka n’était pas non plus le respect de l’accord avec l’UFDG. Non seulement, ils ont fait semblant de ne pas présenter de candidats, mais ils ont retourné un de nos conseillers pour lequel ils ont tous voté contrairement aux accords. Celui-ci a eu 18 voix et n’eut été notre alliance avec l’UFR on n’allait pas avoir les 22 voix qui nous ont donné la mairie. Donc voilà un peu la réponse du berger à la bergère. Je veux bien qu’ils me donnent une qualification à leur comportement de Dubréka, heureusement que Dubréka a eu lieu avant Kindia. A Kindia, nous on a respecté l’accord, on n’a pas présenté de candidat, ce sont les membres de l’opposition qui ne se sont pas entendus. Nous nous sommes vus avec deux candidats de l’opposition et les accords n’excluaient pas le vote. On ne peut pas priver les conseillers de leurs droits de vote pour élire leurs maires et on ne peut pas les obliger à choisir un, parmi les deux candidats de l’opposition. S’il n’y avait qu’un seul candidat de l’opposition, la mouvance serait obligée ou de voter ou de ne pas voter. Donc, ils ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes.», a laissé entendre Amadou Damaro Camara

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.