Cour des comptes : L’opposition demande la destitution de Mohamed Diaré

La nomination de Mohamed Diaré, le 09 janvier dernier, comme président de la Cour des comptes suscite la colère des opposants, qui demandent sa destitution pure et simple.

Par la voix de Dr Faya Millimono, leader du Bloc Libéral, l’opposition estime que Mohamed Diaré n’a pas droit d’être à la tête de cette institution, étant donné qu’il a géré le Département des Finances pendant plusieurs années.

Entourés des acteurs politiques et des défenseurs des droits de l’homme, le leader du Bloc Libéral a, au cours d’une conférence de presse, émis l’idée signer une pétition pour le remplacement de Mohamed Diaré à la tête de cette institution républicaine.

Selon les arguments développés par Dr Faya Millimono, arrivé 4è aux résultats du scrutin présidentiel du 11 octobre dernier, Mohamed Diaré est « supposé dans sa nouvelle fonction, de contrôler la régularité de toutes les procédures effectuées durant son service ». Or, sa gestion du département de l’Economie et des Finances mérite d’être auditée par la Cour des comptes, l’institution à laquelle il assure actuellement la présidence.

Présent à la conférence de presse, Me Souleymane Baldé de l’Institut de recherche sur la démocratie et de l’État de droit (IRDED) a abordé dans le sens : «Je demande à ce que des personnalités neutre soient à la tête de cette institution pour une bonne gestion de l’administration

Jusqu’où iront les opposants ?

L’avenir nus le dira.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.