Cour Constitutionnelle : Le BL demande la destitution des 8 conseillers

Si de nombreux acteurs politiques condamnent avec la dernière énergie,  le « push » orchestré contre le président de la Cour Constitutionnelle par huit membres de cette institution républicaine, le Bloc Libéral (BL) va plus loin.

Le parti de Faya Millimono demande la destitution des huit conseillers à l’origine de la crise qui mine cette institution et appelle à des nouvelles manifestations.

«  S’ils ne sont pas incompétents, ils sont devenus des activistes politiques. Et lorsque nous commencerons les manifestations pour demander leur départ, s’il y a un seul manifestant blessé, nous demanderons le départ du président de la République ».

A l’appel des forces sociales, qui qualifient l’acte ‘’d’insulte même à la mémoire du peuple souverain de Guinée que des délinquants fassent une motion de  défiance contre le président de la Cour’’, un sit-in est annoncé le mercredi 19 septembre devant les locaux de l’institution à Kaloum.

L’UFDG de Cellou Dalein Diallo appelle ses militants à y prendre part pour dénoncer les manœuvres tendant à tripatouiller la Constitution.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.