Cour Constitutionnelle : Les frondeurs veulent passer à la vitesse supérieure

Malgré une vague de réactions des acteurs politiques, de la Société civile et des citoyens, la crise à la Cour Constitutionnelle prend une nouvelle tournure.

Dans un communiqué rendu public lundi, les  huit (8) frondeurs de la Cour Constitutionnelle qui ont annoncé la destitution du président Kéléfa Sall, veulent passer à la vitesse supérieure. Ils annoncent la tenue de l’élection du nouveau président le 27 septembre prochain.

Et le pire, les 8 membres de la Cour Constitutionnelle  disent n’est pas être ébranlés par les différentes allégations à son encontre et affirment ouvertement être déterminés à poursuivre leur mouvement.

Cette annonce intervient à 72 h du sit-in de la Société civile et des acteurs politiques prévue ce mercredi devant la Cour Constitutionnelle.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.