COVID-19 en Guinée: L’état d’urgence prorogé de 3 mois


Dans un décret lu sur les ondes de la télévision nationale, l’état d’urgence sanitaire a été prorogé de 3 mois.
Alors que le virus Ebola a fait sa réapparition en Guinée, le taux de contamination du coronavirus reste toujours d’actualité.
Une situation qui pousse le Chef de l’Etat à durcir les mesures d’urgences sanitaires dont le port de masque qui reste obligatoire et le couvre-feu ramené désormais de 23 h à 4 heures du matin.
A la date dy 12 février 2021, les services de réanimation ont un taux d’occupation de 50% alors que le taux national de positivité a bondi environ de 2% à 8%.
Le Chef de l’Etat estime que cela est dû au relâchement des mesures de barrière sanitaire avec l’abandon du port des masques, le lavage des mains et la distanciation sociale.

Ainsi les mesures suivantes ont été prises par le Président Alpha Condé:

  1. L’administration publique et les entreprises privées :

– Prise de la température à la rentrée des établissements ;

– Respect strict du lavage des mains aux entrées et aux sorties des établissements ;

– Port obligatoire des masques dans les bureaux, dans les salles de réunion et dans tout espace de regroupement du personnel ;

– Respect de la distanciation physique.

  1. Lieux publics :

– Mise en place des dispositifs de lavage des mains et port de masques obligatoire.

  1. Lieux de culte :

– Respect de la distanciation physique, du port de masques et du lavage des mains systématique.

  1. Cérémonies (baptêmes, mariages, cérémonie funèbre) :

– Port obligatoire de masques, respect de la distanciation physique, limitation du nombre de participants à moins de 50 personnes maximum.

  1. lieux de loisirs et culturels :

– Port obligatoire de masques, lavage des mains, réduction de 50% selon la capacité de la salle permettant la distanciation physique avec un nombre limité et pas plus de 100 personnes maximum ;

– Interdiction et suspension de toute manifestation culturelle tels que les concerts, dédicaces et les foires ;

– Fermeture des lieux de loisir : bars, restaurants, boîtes de nuit à partir de l’heure du couvre-feu.

  1. Sport :

– Mise en place des dispositifs pour le lavage des mains ;

– Port obligatoire des masques pour les spectateurs, limitation du nombre des spectateurs pour la distanciation physique ;

– Tests obligatoires pour les sportifs avant chaque compétition.

  1. Ateliers et conférences :

– Port obligatoire de masques, lavage des mains et tests rapides pour les invités ;

– Limitation des participants à 100 personnes ;

– Respect de la distanciation physique.

Alfred Bangoura, www.ababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.