Création du FUD : «S’il y a une quelconque coalition, on en tirera les leçons», promet Amadou Damaro Camara

Le weekend dernier, trois «anciens alliés» du président Alpha Condé, Papa Koly Kourouma (GRUP), Mohamed Sylla (UDG) et l’ancien ministre de la Communication Alhousseine Makanera Kaké ont annoncé, depuis Paris, la création d’une coalition : «Le Front uni pour la démocratie (FUD)». C’est en prélude aux futures échéances électorales.

Interrogé sur le sujet ce lundi par Soleil FM, le chef du groupe parlementaire, RPG/Arc-en-ciel, à l’Assemblée nationale a minimisé l’impact que cela pourrait avoir sur la coalition qui a porté le président Condé au pouvoir. Parlant de Papa Koly, Amadou Damaro Camara a tenu à rappeler que celui-ci était candidat à la dernière présidentielle. «Papa Koly était candidat à la présidentielle [d’octobre 2015] avec ce qu’il a comme parti, et vous en connaissez les résultats. Et vous savez quel a été le score du RPG», a-t-il répondu.

Sur le cas de l’homme d’affaires Mamadou Sylla, qui avait battu campagne pour la réélection de l’actuel locataire du Palais Sekhoutouréyah, le député a souligné que sa famille politique n’a jamais été notifiée sur un quelconque départ. «Mamadou Sylla, jusqu’à preuve du contraire, ne nous a pas dit qu’il n’est plus de la coalition. Il a des [soucis] de santé et est à Paris pour ça».

S’exprimant à propos de l’ancien ministre de la Communication Alhousseine Makanéra Kaké, remercié lors du remaniement ministériel de janvier, Amadou Damaro Camara dira : «Je ne savais pas qu’il avait un parti», avant d’assurer qu’il ne parlerait plus de lui après avoir découvert maintenant qui est vraiment Makanéra. «S’il y a une quelconque coalition, on en tirera les leçons», a promis l’élu.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.