Crise à la Cour Constitutionnelle : Le Greffier en Chef se désolidarise des frondeurs

Dans un courrier adressé au Vice-Président de la Cour Constitutionnelle, le Greffier en Chef de l’institution, refuse de valider l’arrêt du 12 septembre destituant le Président Kéléfa Sall.

Me Dave Kaba dit n’avoir pas pris part à cette plénière. A ce titre, il pourrait valider l’arrêt en sa qualité de Greffier en Chef assermenté.

« Dès lors que je n’ai pas pris part en ma qualité de Greffier en Chef, aux débat de l’Audience, qui a rendu  cet arrêt, je ne saurais en délivrer une expédition quand bien même que la minute n’est jamais parvenue au Greffe, sans commettre du faux et violer le contenu de mon serment », explique ce Greffier en Chef qui s’est désolidarisé des 7 frondeurs.

Après cette sortie surprenante de Me Dave Kaba, le débat est clos, parce que le rêve des frondeurs ne pourrait prospérer dans ces conditions, parce que la loi a été doublement violée.

Lisez le courrier adressé au Vice Président de la Cour Constitutionnelle, Mohamed Lamine Bangoura, le Chef des Conseillers « putschistes »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.