Crise à l’Education avec le SLECG : la solution Kabélè du RGD…

Le président du Rassemblement Guinéen pour le Développement (RGD) trouve que le gouvernement « est en train de passer à côté. » Selon Kabélè Camara, ancien ministre et actuel patron de cette nouvelle formation politique, ce n’est pas en devenant intransigeant en fermant les portes qu’on peut museler les syndicalistes.

Pour le RGD, les syndicalistes ont le droit de faire la réclamation. « Il appartient au gouvernement de les écouter, de s’asseoir autour de la table et discuter pour trouver le minimum de problème qui soit de nature à soulager leurs peines. Ce qu’ils réclament n’est pas une mer à boire. C’est leur droit qu’ils réclament. Il faut les satisfaire. Un gouvernement qui ferme les yeux et qui bouche les oreilles est un gouvernement qui va tout droit au mur et qui va se fracasser la figure. Ils sont là parce que le peuple est là. Les syndicats font partie intégrante du peuple », rappelle Kabélè Camara, dans une interview accordée à la presse locale.

Il suggère l’implication d’Alpha Condé car, « S’il ne s’implique pas, à force de rester longtemps muet sur ce sujet, il va les conduire à une situation regrettable pour tout le monde. Car l’enseignement est une profession noble. Elle ne conduit pas à la richesse comme d’autres secteurs, c’est un sacrifice qui est consenti par des enseignants. On doit les respecter, on doit les écouter pour trouver la solution pour que la vie scolaire reprenne. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.