Crise à l’UFDG : Les graves accusations d’Ousmane Gaoual à Bah Oury

Le bouillant député de l’UFDG, Ousmane Gaoual Diallo ne fait pas de cadeau au 1er Vice-président de l’UFDG, Bah Oury, rentré frainchement à Conakry, après plus 4 ans d’exil à Paris.

Alors que Bah Oury continue à dénoncer, par voie de presse,  le dysfonctionnement et exige la refonte du parti, Ousmane Gaoula Diallo accuse Bah Oury de manœuvre de déstabilisation du principal parti de l’opposition guinéenne.

Sur sa page facebook, le député uninominal de Gaoual indique que « Bah Oury, prévoit de perturber la réunion du bureau exécutif de vendredi. » Selon lui, « l’UFDG doit prendre ses responsabilités. »

« Nous apprenons que Bah Oury et son petit comité veulent provoquer des violences à l’occasion des réunions de l’UFDG (Bureau exécutif ou conseil politique) avec un objectif double :

1)- provoquer des violences pour conduire à la suspension des activités politiques de l’UFDG avec l’appui des extrémistes du RPG Arc-en-ciel

2)- Donner un prétexte à ces mêmes extrémistes du pouvoir de liquider certains cadres de l’UFDG en les maquillant par cette rivalité entretenue à cet effet par Bah Oury et son comité.

Dans tous les cas, chacun doit avoir à l’esprit que ce plan machiavélique et démoniaque, fait de Lamine Keita l’agneau de sacrifice qu’ils exposent afin qu’il soit violenté éventuellement pour déclencher les règlements de compte par assassinat. » a-t-il dit.

« C’est une information dont il faut tenir compte dès à présent. », avertit le bouillant député.

Devant des tels agissements du numéro deux du parti, Ousmane Gaoula appelle à la vigilance : « L’UFDG doit réagir en appliquant strictement le règlement intérieur à tout acte irrévérencieux ».

Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.