Crise politique en Guinée: La CPEG lance un appel aux acteurs politiques

La crise politique préoccupe à plus d’un titre les opérateurs économiques guinéens, qui se voient profondément affectés par les manifestations récurrentes avec leur cortège de malheurs.

Dans une déclaration rendue publique vendredi, les Opérateurs économiques, Hommes d’Affaires membres de la Confédération Patronale des Entreprises de Guinée (CPEG) ont appelé les institutions de la République a assuré une médiation entre pouvoir et opposition pour un dénouement heureux de la crise.

Lisez la déclaration…

« Nous chefs d’Entreprises, Opérateurs économiques, Hommes d’Affaires membres de la Confédération Patronale des Entreprises de Guinée (CPEG) observons avec la plus grande attention les évènements et mouvements qui secouent particulièrement notre capitale depuis l’annonce du calendrier électoral par la CENI.

 

Après avoir fait la moisson des arguments avancés par la Mouvance et l’Opposition et pris en compte les intérêts supérieurs de la Nation, unanimement nous membres de la CPEG livrons à l’opinion nationale et internationale la déclaration ainsi libellée :

 

Déclaration

Les membres de la Confédération Patronale des Entreprises de Guinée (CPEG) :

-Considérant le rôle de pionnier joué par la République de Guinée pour la libération de l’Afrique et pour l’émancipation de l’Homme Africain ;

-Considérant les conditions difficiles dans lesquelles l’économie de notre pays a évolué depuis 1958 ;

-Considérant le rôle moteur du secteur privé Guinéen dans la mobilisation des recettes budgétaires et partant dans l’amélioration des conditions de vie des populations ;

-Considérant l’impact décisif de l’apport du Secteur Privé dans le financement du fonctionnement des Institutions de notre Etat ;

-Considérant le coût élevé des facteurs de production des Entreprises que viennent aggraver l’instabilité et les troubles politiques générateurs de perturbations multiples, les pertes de bien, la fuite des investisseurs vers des économies plus calmes etc

-Considérant les conséquences incalculables de l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus EBOLA sur l’économie Guinéenne ayant réduit de façon drastique les recettes des Entreprises et Sociétés ;

La CPEG

. Dans le cadre du Dialogue Social invite le Gouvernement à poursuivre les efforts nécessaires et indispensables à la restauration du climat politique gage d’une paix sociale à laquelle toutes nos populations aspirent ;

. Attire l’attention des Leaders de la Mouvance et de l’Opposition sur le poids énorme des dégâts qui accompagnent les manifestations politiques de rues et leurs incidences corrosives sur le tissu social Guinéen ;

. Lance un appel pressant à toutes les Institutions de la République en vue d’amorcer dans le plus délai la médiation entre la Mouvance et l’Opposition dans le but de trouver une issue favorable à cette entreprise d’auto destruction dans laquelle la Guinée st plongée ;

Rappel à toutes les parties le devoir impérieux de préserver notre bien commun, la Guinée, son intégrité et ses lois »

Vive la République de Guinée libre, unie et prospère

Conakry, le 24 Avril 2015

www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.