Crise politique en Guinée : que pourra faire Ibn Chambas ?

La crise politique perdure avec un dialogue politique en panne… voulue par les autorités de Conakry. Les Nations-Unies ne veulent pas cautionner ni une mascarade, ni une implosion. D’où la relance du dialogue inter guinéen dont les conclusions sont toujours dans les tiroirs d’Alpha Condé.

 Pour tenter donc de désamorcer la crise, le représentant spécial et chef du bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest Mohammed Ibn Chambas doit effectuer une visite à Conakry dans les prochains jours. Cette visite interviendra juste après la mission  du bureau régional du PNUD basé à Dakar. Une mission qui a conféré avec la classe politique de l’opposition. Elle doit aussi rencontrer la mouvance. Quoiqu’il en soit, le Conseil de Sécurité des NU est déjà au courant des risques que court la Guinée. Une Guinée où on ne s’est pas encore remis des stigmates des législatives encore moins celles de la présidentielle de 2010. Le clivage ethnique, les règlements de comptes politiques, le mépris du pouvoir, l’entêtement de l’opposition républicaine, la misère généralisée des populations déjà abusées et désabusées, etc. sont loin de nature à restaurer la confiance entre pouvoir et opposition mais surtout entre pouvoir et population. Comme quoi, la visite d’Ibn Chambas est vraiment attendue.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

  1. […] Crise politique en Guinée : que pourra faire Ibn Chambas ? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.