Crise politique : Jean-Marie Doré se lâche

Il n’est plus question de se demander s’il faut croire au vieux crocodile du marigot politique guinéen ou pas. Jusque-là emmuré derrière le Centre, Jean-Marie Doré est encore parmi l’opposition républicaine. Peut-être pour un retour, peut-être aussi pour une stratégie visant à créer le désordre, parce que capable de rééditer la cohue qui a prévalu au Parlement, à l’installation du président de cette institution. Mais ceci est une autre histoire.

 JMD encore parmi les opposants ? Cela ne semble pas émouvoir plus d’un. Ce retour appelle à la méfiance. Pour montrer sa bonne foi, le leader de l’UPG se lâche : « Nous devons nous battre pour que la Guinée soit respectable, que les entreprises fonctionnent et qu’on emploie les jeunes. Aujourd’hui, voyez la quantité de jeunes diplômés qui errent à la recherche d’un emploi impossible alors que nous sommes un pays minier. Tous les miniers ont foutu le camp. Mais pourquoi ? Il faut chercher l’explication sociologique, politique et économique. Tout cela, il faut agir sur le gouvernement pour qu’il change. Cela est nécessaire, à moins que les partis politiques ne soient des plaisantins. »

 Cette posture suffit-elle pour applaudir JMD qui a toujours mis en doute le statut de chef de file de l’opposition, avec toutes les attaques et accusations qui ont suivi l’installation de Kondiano ? C’est à l’époque qu’on a eu droit aux termes de cloporte et de Judas. Cette cohue est derrière nous mais, le simple fait d’évoquer le nom de Doré au sein de l’opposition républicaine, c’est de la sueur dans le dos de certains leaders politiques qui ont vraiment essuyé l’ire Doré. Pour justifier son retour, le vieux déclare que : « La politique, c’est de faire en sorte que chacun se sente à l’aise, que chacun s’assume. Aujourd’hui, il n’y a pas l’argent, il n’y a pas d’espoir, il n’y a pas de perspective. Donc, c’est un pays désespérant. Pour cela, on n’a pas besoin d’être opposant ou de la majorité, il suffit simplement d’être un bon Guinéen patriote. »

JMD, lui est donc ‘’un bon Guinéen patriote’’ ? On verra bien.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

  1. […] Crise politique : Jean-Marie Doré se lâche […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.