Crise politique : La Société Civile met en place “une synergie d’action pour la paix en Guinée’’

Alors que la crise politique s’accentue en Guinée depuis la publication du chronogramme électoral, la Société Civile guinéenne, qui traverse elle-même une crise institutionnelle, a mis en place samedi une structure dénommée ‘’Synergie d’action pour la paix en Guinée (SAPG)’’.

Il s’agit, selon le vice Président de la Coalition Nationale des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CONASOG),  Mohamed Ansa Diawara, d’une plate forme ‘’d’échanges, d’analyses et de propositions en vue de jouer son rôle d’interface entre les acteurs du processus électoral d’une part et la promotion du dialogue social d’autre part’’.

Cette initiative des acteurs de la Société Civile, qui eux même restent divisés pour des intérêts personnels et égoïstes, vise à apporter la contribution de la Société civile, dans le cadre du maintien de la quiétude et de la stabilité politique pour des élections apaisées en Guinée.

Dans une déclaration rendue publique samedi, la Société Civile guinéenne, recommande entre autres, le respect des dispositions prévues par la loi en matière électorale, l’ouverture immédiat d’un dialogue permanent et pérenne entre les différents acteurs  politique et l’implication active de la Communauté internationale en vue de prévenir toute crise sociopolitique en Guinée.

Il reste à voir si l’appel de la Société Civile tombera dans des bonnes oreilles, étant donné le point de discorde entre pouvoir et opposition depuis la publication du calendrier électoral par la CENI, qui a inversé l’ordre des élections (présidentielle avant les communales).

Mohamed Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.